Trader le Forex

Bazı önemli semboller

Ouvert 24 h sur 24, 5 jours sur 7, le Forex (Foreign Exchange) est un marché mondial sur lequel se négocient les paires de devises. Le trader ne détient pas l’actif sous-jacent : son gain se construit sur la spéculation entre la différence entre le cours d’entrée et le cours de sortie. Mais pour faire ses premiers pas dans le trading Forex, il faut impérativement en comprendre le fonctionnement et suivre ces quelques conseils.

Comprendre le fonctionnement du Forex

Son vocabulaire

Trader le Forex suppose déjà de connaître le langage associé à cette activité : les paires de devises, les pips, le spread, la marge, l’effet de levier, le swap, la taille du contrat, etc. L’idéal étant, quand on débute, d’utiliser un compte de démonstration pour apprendre et développer une certaine maîtrise sur ce marché.

Les devises les plus populaires sont le dollar américain, l’euro, le yen japonais, le franc suisse et la livre sterling. On trouve également fréquemment le dollar néo-zélandais, canadien et australien. Les autres monnaies sont assimilées à des « paires de devises exotiques » qui ne pèsent pas beaucoup dans les opérations de change.

Sa mécanique

Une transaction sur Forex repose sur une paire de devises. Par exemple, la paire EUR / USD : ici, l’Euro est la devise de base et le dollar américain, la devise de contrepartie.

La cotation Forex se construit sur l’évaluation de l’Euro par rapport au dollar américain. Concrètement, cela se traduit par deux chiffres, le premier représente le cours acheteur et le second, le cours vendeur. Une paire de devises EUR / USD dotée d’une cotation Forex 1 135 / 1 130 signifie qu’un trader peut acheter un euro avec 1 130 dollars (cours vendeur) et qu’il peut vendre un euro pour 1 135 dollars (cous acheteur).

Trader le Forex revient à spéculer sur les mouvements des cours, sans acheter réellement les devises : le bénéfice (ou la perte) repose sur l’appréciation (ou la dépréciation) de la valeur d’une devise par rapport à une autre.

Ses acteurs

Il existe une multitude d’acteurs qui interviennent sur le marché de devises – certains pèsent évidemment nettement plus lourd que d’autres, en fonction de leur pouvoir d’achat. Ainsi, les acteurs majeurs sont les banques nationales, les fonds spéculatifs, les multinationales ; les acteurs d’envergure moyenne sont les entreprises ; les acteurs plus modestes sont les brokers en ligne ou les petites banques ; enfin, les plus petits acteurs sont les investisseurs particuliers.

Son analyse

Trader le Forex c’est prendre le temps d’analyser tous les événements économiques du monde susceptibles d’influencer les cours des devises : le PIB national, le taux de chômage, les taux d’intérêt, le poids des exportations, la guerre, les élections, les catastrophes naturelles, le taux de croissance économique, l’inflation, etc. Il s’agit également d’étudier l’offre et la demande des paires de devises : une monnaie achetée crée une demande supplémentaire et pousse les prix vers le haut ; à l’inverse, une monnaie vendue génère un surplus d’offres et fait baisser son prix. Naturellement, l’impact de chaque achat et de chaque vente dépend du volume de chaque transaction.

10 conseils destinés aux débutants pour trader le Forex

  1. Suivre une formation

 Trader en ligne ne se résume pas à l’ouverture d’un compte de trading et à la lecture de quelques informations déci delà sur les paires de devises. Un débutant ne doit pas se précipiter sur le marché : il faut se former et s’informer pour en comprendre les règles et ancrer cette activité sur de bonnes bases. À noter qu’il existe beaucoup de ressources en ligne pour réaliser ses premiers pas sur le Forex.

  1. Déterminer un objectif simple : ne pas perdre

Si Warren Buffet est une référence, c’est parce qu’il est parvenu à réaliser une moyenne de rendement de 23 % sur 36 ans : ici, la réussite est définitivement dans la régularité ! Un débutant doit satisfaire un premier objectif simple : ne pas perdre. Ensuite, avec la pratique, il pourra viser la seconde marche, puis, la troisième marche, etc. L’essentiel étant qu’il s’agisse de petites marches.

  1. Éviter les effets de levier

Trader le Forex peut offrir des effets de levier pouvant aller jusqu’à 500 pour 1. Naturellement, si les perspectives sont réjouissantes, les pertes sont tout aussi considérables. Il est conseillé de ne pas utiliser des effets de levier lorsque l’on débute sur ce marché. Il faut attendre d’acquérir un peu d’expérience pour les tenter, tout en évitant de dépasser 5 pour 1 dans un premier temps.

  1. Se concentrer sur une seule paire de devises

Si la diversification des positions est une stratégie prudente, elle ne peut pas fonctionner sur le Forex, car il est difficile de suivre l’actualité de chaque paire de devises. Sans compter que chacune ne se comporte pas forcément de la même manière sur la base d’un même événement. Mieux vaut se concentrer sur une seule paire pour asseoir sa position et prendre le temps de l’analyser quotidiennement.

  1. Mettre des stop loss

Un « stop-loss » est une mesure destinée à limiter les pertes d’un trader : si elle est impérative pour un débutant, elle n’en est pas moins difficile à fixer. Mal placée, elle peut entraîner une perte d’argent, alors que la position suit le sens voulu. Malgré tout, il est absolument essentiel d’en fixer à chaque position pour ne pas soumettre son compte à d’importantes pertes.

  1. Appliquer son money management

Un money management prévoit de ne jamais engager plus de 1 à 2 % de son compte dans une transaction : cette règle impose la prudence. Sans elle, le risque augmente et avec lui, les chances de banqueroute. Mieux vaut accepter d’enregistrer souvent de petites pertes, compensées par un gros profit de temps en temps.

  1. Couper ses pertes

Pour les débutants, il faut accepter d’avoir tort et de couper ses pertes, plutôt d’accumuler des positions perdantes, dans l’espoir de les voir se redresser. Trader le Forex n’est pas une activité destinée à prouver qu’on a raison, elle est uniquement motivée par le fait de gagner de l’argent.

  1. Bien profiter d’une position gagnante

À l’inverse, quand la position est favorable, les débutants doivent apprendre à gérer cette période et ne pas couper les profits trop tôt. Bien souvent, quand un trader vient de subir des pertes, il a tendance à clôturer une transaction dès qu’elle est sortie d’une situation négative…

  1. Faire preuve de patience

Trader le Forex ou d’autres marchés suppose de faire preuve de patience : attendre que les conditions du marché soient favorables à la stratégie développée, rechercher la bonne opportunité, etc. Soucieux d’être dans le marché, les débutants foncent et prennent parfois des positions qui ne respectent pas, pour autant, leur plan et stratégie.

  1. Analyser et analyser encore

Il n’existe aucune méthode miracle permettant de gagner de l’argent facilement depuis son domicile : l’analyse reste la clé du trading Forex en ligne ! À l’image d’un business plan pour un entrepreneur, elle assoit la réussite du trader : le passage d’ordre, bien qu’excitant, n’est qu’un simple clic de souris sur le logiciel. Il vient concrétiser toute la réflexion menée en amont.